Gérald Guille – Les Cimaises au Westminster

Description

Description

Deux ans après sa participation à l’émission Top chef sur M6, le sous-chef du restaurant touquettois étoilé le Pavillon poursuit les concours. Dans deux semaines, il sera en finale de Talents gourmands. Rencontre avec cet infatigable cuisinier de 28 ans.

Même lové dans un moelleux fauteuil du Westminster, il est aussi agité qu’un grain de maïs dans une casserole brûlante : les mains remuent dans tous les sens façon chef d’orchestre, les jambes tressautent comme soudain assaillies de fourmis, l’œil glisse malgré lui vers les cuisines… Au creux d’un débit rapide de paroles, il reconnaît : « C’est vrai, je ne tiens pas en place… » Il faut dire qu’entre les commandes à passer, l’équipe de 35 personnes à gérer, les plats à inventer, le sous-chef du Pavillon n’a pas le temps de souffler.

Il y a deux ans, il participait à Top chef

Et quand il n’est pas aux fourneaux, Gérald Guille court les concours. « C’est très important pour se remettre en question, voir si on est toujours dans le coup, se redonner un petit coup de boost. » Il y a deux ans, il participait à l’émission Top chef d’M6, dont il garde un souvenir amer. « Je n’ai pas eu le temps de montrer mon savoir-faire et je n’ai pas été jugé à ma juste valeur. Cette émission ne donne pas sa chance au produit, si on peut dire ! »

L’ex-candidat dénonce aussi une grande partialité dans les choix du jury. « Ce n’est pas du tout pour me trouver des excuses mais il est certain que pour les besoins de l’émission, certains ont été gardés parce que leurs personnalités collaient. »

Trophée des Toques d’or, Talents gourmands…

Depuis cette frustrante expérience, l’Étaplois de 28 ans privilégie les concours moins médiatiques. En 2012, il est arrivé deuxième en finale du trophée des Toques d’or et dans deux semaines, il sera en finale de Talents gourmands, qui met en valeur une thématique chère au cuisinier : les produits locaux. « On a une belle richesse de produits dans la région, c’est important de la valoriser. »

Cette conception de la cuisine lui vient de son passage chez Marc Meurin, au Château de Beaulieu, à Busnes. À l’époque, il pénètre dans l’antre du chef doublement étoilé sur recommandation de son chef du Ritz, où il a travaillé trois ans après un BTS au lycée hôtelier du Touquet. Après deux ans passés chez son mentor du nord, Gérald Guille intègre le restaurant étoilé du Westminster, en 2009. (texte d’origine : www.lavoixdunord.fr)

 

Les Cimaises au Westminster – Avenue du Verger, 62520 Le Touquet

  • Menus et Prix

    Menu formule – 40 €

Video

Video

Contact

Contact

Localisation

Gérald Guille – Les Cimaises au Westminster
ITINERAIRE

Contact

Gérald Guille – Les Cimaises au Westminster
  • By Service Clients
  • Email: contact@restaurants-des-chefs.fr



Events

Gérald Guille – Les Cimaises au Westminster
Aucun événement trouvé.

Ratings

Gérald Guille – Les Cimaises au Westminster

Total AVIS

0

0 Total
0.0%
 UA-62977962-1